Les signes d’une menopause precoce : une grossesse malgre une insuffisance ovarienne prematuree, c’est possible ?

Les signes d’une menopause precoce : une grossesse malgre une insuffisance ovarienne prematuree, c’est possible ?

J’ai menopause precoce ou insuffisance ovarienne prematuree (IOP), reste une affection qui touche 1 % des femmes en France. Mes indices d’une insuffisance ovarienne se dГ©sinscrire de wamba prematuree, paraissent lies a une baisse puis a l’arret du fonctionnement ovarien et a fortiori d’un arret des regles avant l’age de 40 ans. Mes progres d’une biologie moleculaire ainsi que l’aide medicale a la procreation (AMP) paraissent votre recours salutaire pour ces dames encore en age de procreer, dont le reve de grossesse reste foudroye via l’annonce de leur menopause precoce et cela signifie aussi un arret en fertilite.

Quels seront les signes d’une menopause precoce ?

Dame nature et le cycle humain

Les indices d’une menopause precoce n’impliquent pas des necessairement les memes caracteristiques, ni les memes consequences physiologiques et psychologiques qu’une menopause normale. Ici il s’agit de dames plus jeunes, chronologiquement aptes a concevoir, mais qui biologiquement ne vont pas pouvoir plus avoir une grossesse avec leur propres ovocytes. La totalite des mois, a chaque cycle, le stock en ovocytes diminue progressivement. Ce phenomene biologique organique connu de l’ensemble de : le stock d’ovocytes diminue progressivement jusqu’a etre vide : c’est alors la menopause. L’insuffisance ovarienne prematuree, est l’epuisement prematuree une reserve ovarienne en ovocytes avec la perte de l’activite cyclique des ovaires avant 40 ans.

Les signes d’une menopause precoce

Mes indices d’une menopause precoce se subdivisent en 2 categories : la baisse d’une fertilite et la baisse de l’activite hormonale. Tout d’abord, il y des signes de menopause precoce qui se manifestent par l’impossibilite de vivre de grossesse malgre de multiples tentatives ; on parle d’arret d’une fertilite ou sterilite. Cette sterilite reste precedee d’une periode de 10 annees d’infertilite avec des cycles le moins rarement courts, irreguliers et une augmentation du risque de fausse couche spontanee. L’autre manifestation de menopause precoce se caracterise avec l’arret du fonctionnement hormonal. Ce dernier se traduit avec les memes indices qu’une menopause traditionnelle. Les symptomes sont l’arret des regles ainsi que l’ovulation, les troubles de l’humeur et du sommeil, une baisse une libido, la secheresse vaginale, les bouffees de chaleur etc. Malheureusement, l’ensemble des indices d’une menopause precoce ne semblent jamais systematiques d’une femme a l’autre, et cela retarde le diagnostic et diminue parfois les chances Afin de une femme d’obtenir une grossesse. L’infertilite au cadre d’une menopause precoce apparait dix ans avant une survenue. Helas les femmes en desir d’enfant se rendent compte trop tard qu’elles ont demarre un menopause et donc que un fertilite est diminuee ainsi que la faculte d’une prise en charge en AMP avec leurs propres ovocytes.

Comment etre bonne ? Le diagnostic d’IOP

Bouffees de chaleur et arret brutal des regles paraissent d’ordinaire des symptomes qui poussent une femme a lire son gynecologue. Les dosages hormonaux retrouvent aussi une augmentation une FSH et une baisse de l’estradiol et AMH. Le premier signe d’une menopause precoce reste aussi un taux d’?strogenes en provenance des ovaires anormalement faible avec une elevation du taux d’hormone FSH en provenance de l’hypophyse . Ce phenomene explique que Notre achat cerebrale force la secretion d’hormones ovariennes qui ne repond plus ; ses tentatives de stimulation par la FSH seront vaines puisqu’il me reste plus d’ovocytes a l’interieur de l’ovaire.

Quelles sont les causes biologiques d’une IOP ?

Pourquoi une insuffisance ovarienne prematuree ?

Genetiques, medicales, immunologiques ou environnementales , les origines et les causes d’une menopause precoce sont grandes. Ainsi, on constate que plusieurs actes chirurgicaux tels que l’ablation des ovaires peut etre a l’origine d’une IOP. Mais depuis egalement des traitements medicaux volumineux tels que les chimiotherapies ou radiotherapies qui altere le capital ovarien en, detruisant le stock d’ovocytes.

En outre, trois autres causes sont determinantes

  • Les anomalies genetiques et plus precisement le syndrome de Turner qui se caracterise via l’absence ou 1 defaut via l’un des deux chromosomes X (45,X0) et de syndrome de X fragile
  • Mes maladies auto-immunes telles que le diabete insulinodependant, lupus ou hypothyroidie.
  • Les facteurs environnementaux

Mes perturbateurs endocriniens et la mise en evidence de leur impact sur la fertilite

Chaque jour la presse et les reseaux sociaux nous evoquent nos mefaits des perturbateurs endocriniens. L’ubiquite des substances dans notre vie quotidienne a un reel impact sur une systeme hormonal. Beaucoup de etudes ont demontre que les perturbateurs endocriniens comme des pesticides, la dioxine, le bisphenol A, phtalates et les parabenes (presents au sein d’ des cosmetiques notamment), perturbent notre reponse endocrinienne, pouvant etre ainsi, a l’origine d’une insuffisance ovarienne prematuree ? Cette insuffisance ovarienne prematuree pourrait etre programmee des notre vie f?tale en cas d’exposition pendant la grossesse. Beaucoup de etudes sont en cours pour evaluer le lien entre les perturbateurs endocriniens, l’infertilite et la reserve ovarienne et donc la survenue d’une menopause precoce.